Dans le cadre de l’ouverture culturelle, les élèves de 3e du collège les Gayeulles ont eu l’occasion de découvrir au TNB un film du patrimoine français. Ce qu’ils en ont pensé…


La Grande Illusion est un film français parlant en noir et blanc réalisé par Jean Renoir en 1937.

Le lieutenant Maréchal et le capitaine de Boëldieu, des soldats français, sont capturés par les Allemands et envoyés dans un camp de prisonniers. Là-bas, ils rencontrent des détenus de différentes nationalités, classes et religions, comme Rosenthal. Avec ce dernier, Maréchal organise un plan d’évasion, aidé par de Boëldieu.

Le film est agréable à regarder car les acteurs jouent bien : ils donnent l’impression d’être eux-mêmes, ils vivent leurs rôles. Le scénario est original car c’est un film sur la guerre qui ne montre ni les batailles, ni les blessés. C’est pourquoi nous pouvons être déçus car nous nous attendions à un film avec plus d’actions où l’on aurait vu les horreurs de la guerre. Malgré cela, le film est une véritable œuvre cinématographique car le réalisateur a su lui donner une portée pacifiste en faisant ressortir le bon côté des hommes, leur capacité à être solidaires, fraternels et unis quelles que soient leurs différences de nationalité, de classe ou de religion. Le réalisateur a choisi de tourner ce film dans un cadre assez réduit, ce qui permet de faire ressortir la captivité et, en quelque sorte, le quotidien et l’ennui des personnages. Ce choix permet de mieux les connaître, mais peut aussi nous ennuyer car cela peut paraître trop long. Ce qui est bien, c’est que les personnages font humains et sympathiques, réalistes. Ils n’ont pas le côté héroïque que l’on trouve dans la plupart des films de guerre.